5 février 2016 6:33 | Publié par

Super Bowl 50th

logo SDNous sommes tous d’accord pour dire que cette saison a été riche en émotions, que ce soit en larmes de joie ou de tristesse, de déceptions et de surprises mais nous arrivons au terme du suspens. La grande finale que tout le monde attendait avec impatience, le 50th SUPER BOWL va se jouer dimanche entre les deux équipes qui ont franchi les obstacles de la saison et survécu aux Play-Offs :

Les BRONCOS de Denver contre les PANTHERS de Caroline.

Cette année sera aussi l’occasion de voir un duel exceptionnel entre deux quarterbacks, Peyton Manning opposé à Cam Newton, la veille école contre la nouvelle génération, l’expérience face à la jeunesse.

On peut dire que Cam Newton, drafté en 2011, a tout survolé cette année avec les Panthers qui finissent avec une très belle fiche de 15 victoires pour seulement 1 défaite. Malgré le fait qu’il ne soit classé que 16ème de la saison régulière, il présente de bonnes statistiques (495 passes tentées, 296 complétées pour 3837 yards gagnés, 35 touchdowns marqués, 10 interceptions, 33 sacks subis pour une perte de 284 yards)

Mais Newton c’est surtout une « dual threat », une double menace pour les équipes d’en face. Car si son jeu de passe est fin et plutôt puissant, il est aussi très bon lorsqu’il doit courir… y compris vers la victoire pour son premier Super Bowl ?

C’est donc l’opposé de Manning, qui, à 40 ans et malgré une saison en demie teinte va jouer son quatrième Super Bowl. Après une blessure à la voûte plantaire en début de saison, Manning a été remplacé par Borck Osweiler et n’a repris son poste de titulaire qu’au moment des Play-Offs, présentant alors une fiche de 331 passes tentées, 198 complétées pour 2249 yards gagnés, 9 touchdowns marqués, 17 interceptions et 16 sacks subis.

Mais avec des statistiques exceptionnelles sur l’ensemble de sa carrière (recordman du nombre de titres de MVP de la NFL (5), recordman du nombre de touchdowns lancés en une saison (55), recordman du plus grand nombre de yards gagnés à la passe en une saison (5 477 yards), recordman du nombre de matchs (9) à plus de 4 passes de touchdowns, recordman du nombre de touchdowns lancés en carrière) Manning c’est l’expérience, la lecture, le jeu posé et réfléchi.

Avec de telles attaques sur le terrain, les escouades défensives vont donc avoir un rôle très important pour stopper l’adversaire. Ainsi, même si les Panthers ont l’escouade offensive la plus prolifique de la NFL avec une moyenne de 31,2 points marqués par match, ils vont rencontrer une des meilleures défenses de la ligue menée par Demarcus Ware et Von Miller.

Un match qui s’annonce également difficile pour un Manning vieillissant, tant le tempo imposé par les gros chats est violent (27 interceptions pour 4 Touchdowns cette saison) comme ils l’ont notamment prouvé en finale de conférence en éteignant les assauts des Arizona Cardinals pourtant prolixes en attaque cette saison.

Mais tout n’est pas qu’une question de statistiques. Je tiens à vous faire partager l’avis de Yohann, joueur des Sea Devils, qui nous dit : «Les Panthers attaquent le deuxième Super Bowl de leur histoire après une défaite en 2003 face aux Patriots. On peut donc dire que cette fois, ils auront envie d’aller chercher cette victoire.»

Certes. Mais dans la famille Manning, c’est sans compter sur le fait que Peyton n’a qu’une seule bague de champion du Super Bowl, alors que son petit frère, Eli, en a déjà gagné deux avec les New York Giants… autant dire que Peyton aura très à cœur de faire aussi bien que son frère et, comme avant lui Jerome Bettis avec les Steelers et Ray Lewis avec les Ravens, de finir sa carrière sur une victoire au Super Bowl.

Un duel de QB d’exception, une franchise des Broncos qui a l’expérience des grands rendez-vous puisqu’elle a déjà joué sept Super Bowls et en a gagné deux, une autre équipe qui a littéralement survolé le championnat, tous les ingrédients sont réunis pour faire de ce 50ème Super Bowl, une belle fête de football américain comme on l’aime.

Vous savez ce qui vous reste donc à faire le dimanche 7 février 2016 ? Rendez vous devant votre poste de télé, accompagné de votre femme, amis et/ou coéquipiers pour soutenir l’une des deux équipes et fêter dignement le 50ème Super Bowl, c’est en tout cas le programme des Sea Devils courageux qui veilleront toute la nuit 😉

Rédaction : Gaëtan Gousseau

Assistance : Jean Gouley, Yohan Huguenin-Bergenat, Christophe Bruneau

Tags : , , , ,

Classés dans :

Cet article a été écrit par Coach Chris

Les commentaires sont fermés.