17 avril 2015 1:08 | Publié par

Les Alligators – vaincus lorsqu’ils nous avaient rendu visite en février pour le premier match de la saison (dont vous pouvez trouver le résumé ici) – nous ont accueillis dimanche dernier pour ce match retour au Stade de la Casse aux Prêtres à Rochefort. Embourbés dans une série de 3 défaites en 3 matchs nous privant de playoffs, on était déterminé à remporter cette rencontre et ainsi prouver notre évolution constante cette saison.

11081452_10206244747058802_4258314291277798801_n
Le match débute sur un kick-off Alligator bien frappé que notre returner n’aura pas le temps de remonter avant de se faire plaquer. On entame notre premier drive avec plusieurs courses plein centre efficaces mais malheureusement vaines puisque la première passe du match est intercepté par un défenseur adverse qui parcourt une quinzaine de yards avant d’être amené au sol.
Notre défense prend la relève et énonce tout de suite les termes de la rencontre : 3 sacks et une passe défendue. Changement de possession.
Notre escouade offensive ne s’est pas laissée abattre par l’interception et se lance dans un drive, principalement alimenté par du jeu au sol, menant au premier touchdown du match sur une course d’Enzo Ambrosino. La transformation à la passe échoue, 6-0.

On remet la balle en jeu sur un kick-off dont le retour est tout de suite stoppé par nos joueurs.
L »attaque adverse revient sur le terrain et tente de corriger le tir, en vain. Après deux courses sans gains et une passe incomplète, l’escouade spéciale adverse rentre sur le terrain et punt. L’action est annulée pour flag, on assiste donc à un nouveau punt et à un nouveau retour d’une vingtaine de yards.
Notre attaque revient sur le terrain et produit un drive efficace. Une passe complétée, une course de notre quarterback et plusieurs courses à gros gains de nos running backs nous positionne à un yard de l’endzone adverse. Après plusieurs flags nous coûtant quelques yards, Enzo Ambrosino contourne la défense sur une course extérieure et inscrit un nouveau touchdown, cette fois transformé à la course par Augustin Savatier, 14-0.

Nouveau kick-off de notre escouade spéciale. La balle échappe des mains du returner Alligator, mais il la recouvre et parvient à parcourir quelques yards avant de ne se faire plaquer.
L’escouade offensive rochefortaise fait une nouvelle fois face à notre défense, toujours aussi impénétrable. Le premier jeu est une course extérieure tout de suite contenue et stoppée derrière la ligne de scrimmage suivi de deux gros placages de nos defensive backs sur les receveurs adverses après deux passes à faibles gains menant à un punt.

On entame le deuxième quart-temps en attaque après réception du punt. Nos running backs sont toujours aussi percutants mais on perd bêtement des yards pour faux-départ et formation illégale. On tente une nouvelle passe, sans succès, nous poussant au punt, ou plutôt une feinte de punt bien vue et bien stoppée par les Alligators. On leur rend la balle… Mais pas pour longtemps.
Sur leur premier jeu d’attaque du drive rochefortais, Bastien Sauvetre intercepte la passe du quarterback adverse et court jusqu’au touchdown. On rate la transformation à la passe, 20-0.

Encore un kick-off de notre escouade spéciale parvenant une nouvelle fois à stopper aisément le retour des locaux qui ne vont cependant pas se laisser abattre. Notre défense se révèle perméable sur une belle course extérieure. Mis en confiance, les locaux gagnent quelques yards dans les jeux qui suivent jusqu’à une interception de Thibault Ploquin qui rattrape une balle déviée par un receveur adverse. Il gagne une quinzaine de yards avant de se faire pousser en touche.
Notre attaque fait son retour sur le terrain et enfonce le clou quelques jeux plus tard : sur une course plein centre, Augustin Savatier inscrit un nouveau touchdown transformé une nouvelle fois à la course grâce à Arnaud Piton, rookie fullback dévastateur. 28-0.
Un kick-off rochelais et quelques jeux Alligators plus tard, c’est la mi-temps.

Le troisième quart-temps débute sur un nouveau kick-off rochelais dont le retour est une nouvelle fois stoppé. Nos adversaires construisent un drive peu productif. Ils tentent des courses qui ne parviennent toujours pas à passer notre ligne défensive et des passes qui échappent de peu à l’interception. On assiste donc à un punt qu’on retourne quelques yards plus haut.
Notre escouade offensive, toujours pas rassasiée, mise sur la course, des jeux feintés et des passes courtes pour remonter le terrain jusqu’à un touchdown sur une passe de Jean Gouley pour Baptiste Boé. On transforme grâce à Arnaud Piton qui roule littéralement sur les défenseurs adverses, 36-0.

Notre escouade spéciale, décidément très sollicitée ce jour-là, frappe un nouveau kick-off, encore une fois facilement stoppé. Les locaux persévèrent mais multiplient les erreurs (snaps qui passent au dessus du quarterback, flags,…) et finissent par punter.
Le punter envoient la balle près de la ligne de touche Alligators. Thomas Guillaud, notre returner réceptionne la balle et parvient à contourner nos adversaires en longeant la touche opposée pour finalement pénétrer dans la endzone adverse. On tente de transformer ce touchdown à la passe, sans succès, 42-0.

Notre escouade spéciale revient donc sur le terrain et frappe un kick-off qui ne change rien. Le retour est aisément stoppé et le drive rochefortais qui s’en suit ne mène à rien d’autre qu’un changement de possession 4 tentatives plus tard.

11155055_10203523493160402_8512566581575149421_oNotre attaque entame le quatrième quart-temps par un nouveau
touchdown, suite logique de notre jeu au sol toujours aussi efficace. Le touchdown est inscrit sur une passe d’Enzo Ambrosino pour Arnaud Piton et la transformation sur une course d’Augustin Savatier, 50-0.

Nouveau kick-off rochelais où le returner Alligator se sacrifie en réceptionnant la balle au sol alors qu’un de nos joueurs lui inflige un placage vraisemblablement douloureux. Les locaux ne lâchent rien et produisent quelques belles actions à la passe jusqu’à une nouvelle interception de Thibault Ploquin à la limite de notre zone d’en-but.
Notre attaque se positionne donc sur nos 5 yards et parvient à s’extirper de cette situation délicate grâce à nos running backs, inarrêtables. Enzo Ambrosino inscrit le dernier touchdown du match sur une longue course prenant les rochefortais à revers.
Arnaud Piton se charge de transformer ce touchdown et porte le score à 58-0.

Les Alligators tentent, dans les dernières minutes du match, d’aller inscrire quelques points au tableau d’affichage, mais de trop nombreuses erreurs ainsi qu’une défense rochelaise quasi-irréprochable les en empêchent jusqu’à ce que l’arbitre principal siffle la fin de la rencontre.

Vous avez pu remarquer si vous étiez sur place ou simplement en regardant les photos que nous avons joué cette rencontre en blanc, inaugurant ainsi nos nouveaux maillots extérieurs confectionnés par N’Zone Equipment qu’on remercie.
Comme d’habitude, on tient également à remercier tous nos supporters et bénévoles qui ont fait le déplacement, sans oublier bien sûr les arbitres sans qui nous n’aurions pu jouer cette rencontre.
Renouer avec la victoire fut un soulagement général pour les joueurs devant confirmer leur performance face aux Marauders qui nous rendront visite le 26 avril à 14h, au Complexe Sportif du Pas des Laquais.

Tags : , , , , , , , , , , , ,

Classés dans :,

Cet article a été écrit par Baptiste Pagin

Les commentaires sont fermés.