20 octobre 2013 6:37 | Publié par

LES ORIGINES
C’est un fait l’Homme aime (hélas) se confronter à son prochain. Mais, heureusement, il est aussi joueur. C’est ainsi que sont nés les « jeux de bataille » et parmi ceux-ci le football américain.

Jim Thorpe

Jim Thorpe


Que ce soit l’haspartum joué par les légions romaines, le « tsu-chu » chinois, le « hurling »anglais, la soule bretonne et quelles qu’en soient les règles, ces jeux ont en commun de reproduire le schéma d’un affrontement collectif dans lequel chaque équipe dispose d’un territoire, symbolisé par des buts (clocher, arbres, poteaux,…). Chaque équipe doit s’emparer d’un projectile (peau de bête remplie d’herbe, pierre, tête de mort, vessie de porc gonflée d’air,…) avec lequel elle va essayer de détruire symboliquement le camp ennemi en l’envoyant, à la main ou au pied dans les buts adverses.
Autre aspect commun à ces jeux, leur violence et leur dangerosité. Plusieurs fois interdits par édits royaux, en France ou en Angleterre, entre le 14ème siècle et la Renaissance, ils traverseront néanmoins toutes les époques et continueront à évoluer. Au  début du 19ème siècle, le jeu au pied est privilégié, notamment en Angleterre, c’est pourquoi ces jeux prennent alors le nom de « football ».

FOOTBALL MADE IN USA
Au 17ème siècle, les premiers colons en route vers l’Amérique du Nord ont emporté ces traditions de « kicking games » dans leurs bagages mais la dure vie quotidienne ne se prête guère au sport.
Le véritable essor ne débutera qu’au 19ème siècle au travers du système éducatif anglais reproduit par les universités et autres grandes écoles américaines.
Les règles restent très diverses et le jeu très dur si bien que les universités d’Harvard et de Yale vont les interdire plusieurs fois… en vain.
Il faut attendre 1869 pour voir le premier match de football entre les grandes écoles de Rutgers et Princeton. Le match aller, à Rutgers, se joue avec des règles proches du football gaélique, ou la balle est propulsée à la main et au pied, tandis que la revanche se joue selon les règles de Princeton dans un style proche du soccer.

Le premier match de l'histoire

Le premier match de l’histoire

Chaque université américaine adopte une manière de jouer soit influencée par le « rugby style », privilégiant le transport de la balle à la main, créé en 1823  par Webb Ellis, soit par le « soccer style ».
En 1877, après plusieurs matchs disputés avec l’un ou l’autre style, le « rugby style » l’emporte au sein des grandes universités américaines qui se sont regroupées au sein « l’Intercollegiate Football Association ». Chaque année les représentants des établissements vont amender les règles du jeu afin de le rendre plus attrayant et plus sûr. Parmi ces codificateurs, Walter Camp, que l’on considère aujourd’hui comme le père spirituel du football américain. Car si le style de jeu se différencie peu à peu du rugby, il garde le nom de football et reste ainsi le seul football pratiqué aux Etats-Unis.

Walter Camp

Walter Camp

EVOLUTION

Voici en quelques dates, l’évolution des règles du football américain.
1879 : remise en jeu entre chaque action avec conservation de la possession du ballon par l’équipe en attaque.

1880 : réduction du nombre de joueurs de 15 à 11. Création de la ligne de « scrimmage » et de la mise en jeu par « snap »

1882 : instauration du système de « downs », soit 3 tentatives pour un gain minimum de 5 yards (contrat porté à 3 downs pour 10 yards en 1906 puis à 4 downs pour 10 yards en 1912)

1883 : un « touchdown » (essai) rapporte 2 points, une transformation 4 points, un « field-goal » 5 points et un « safety » 1 point.

1888 : autorisation des plaquages sous la ceinture et réglementation des blocages. Ce paramètre va ouvrir la voie aux entraîneurs qui vont tenter d’organiser ces blocages de manière collective pour favoriser la progression du ballon.

1905 : après une saison particulièrement meurtrière (19 morts), le président Roosevelt menace d’interdire le football si des règles sécuritaires ne sont mises en place

1906 : réduction du temps de jeu à 60 minutes, interdiction des blocs en masse et, surtout, introduction de la passe en avant, qui entraîne des restrictions conséquentes (15 yards de pénalité si la passe est incomplète) mais permet de « limiter la casse ».

La première passe en avant (Brad Robinson)

La première passe en avant (Brad Robinson)

1912 : un « touchdown » vaut maintenant  6 points. Libéralisation de la passe avant ce qui provoque une révolution dans le style de jeu, les équipes l’adoptant écrasant celles plus réticentes à employer ce nouvel outil tactique.

1920 : le football américain, de plus en plus sport grand public, charme les foules et la première ligue professionnelle est créée : « l’American Professional Football Association » qui devient ensuite la NFL (« National Football League »)

La première équipe professionnelle

La première équipe professionnelle

1930 : les « Bowls », sortes de grandes finales entre équipes universitaires sont au nombre de 5 (Sunday Bowl, Sugar Bowl, Rose Bowl, Cotton Bowl et Orange Bowl). Il y en aura 8 en 1970 et… 34 en  2008 !

1933 : la NFL se scinde en deux divisions.

1936 : instauration de la « NFL Draft » durant laquelle les équipes professionnelles recrutent les meilleurs joueurs universitaires.

1950 : les Rams de Los Angeles sont la première équipe à retransmettre en intégral leur match à la télévision.

1956 : création du syndicat des joueurs, la « NFL Players Association »

1960 : création de « l’American Football League » qui va concurrencer la NFL jusqu’à une fusion partielle avec celle-ci en 1966. Les deux ligues acceptent de jouer dans un match de championnat commun de fin de saison, connu sous le nom du Championnat mondial AFL-NFL.

1967 : le championnat mondial AFL-NFL prend le nom de « Superbowl ».

Super Bowl I - 15 janvier 1967

Super Bowl I – 15 janvier 1967

1970 : l’AFL et la NFL achèvent leur fusion pour former une nouvelle ligue de 26 équipes, réparties en deux divisions : l’AFC (American Football Conference) et la NFC (National Football Conference). Cette nouvelle version de la NFL reprend certaines innovations qui ont mené au succès de l’AFL, telles que les noms sur les maillots des joueurs, les horloges officielles sur le tableau de bord, la signature de contrats avec la télévision nationale et le partage des revenus (vente des billets et contrats médiatiques) entre les équipes à domicile et les équipes visiteuses.

A ce jour la NFL comprend 32 équipes, chacune des deux divisions NFC et AFC comptant 4 poules (Nord, Ouest, Est et Sud) de 4 équipes.

Les 32 équipes NFL

Les 32 équipes NFL

Tags : ,

Classés dans :

Cet article a été écrit par Coach Chris

Les commentaires sont fermés.