21 mars 2015 10:24 | Publié par

Dimanche dernier, on affrontait nos voisins dans un derby rochelais très attendu par les supporters de chaque équipe. C’est dans une ambiance électrique que les deux équipes, prêtes à en découdre, abordent la rencontre.
1500866_10206377728424286_3717017350643654191_o

Après une minute de silence en hommage aux 10 victimes de l’accident d’hélicoptère en Argentine du 9 mars, l’arbitre siffle le coup d’envoi.

On débute le premier quart-temps sur un kick-off dont on stoppe le retour aisément. Les Narvals entament donc la rencontre en attaque et sont vite mis en échec par notre défense qui les oblige à punter. Mais c’est là qu’un mauvais souvenir refait surface : la balle échappe des mains de notre returner, les Narvals saisissent leur chance et recouvrent la balle qui roule au sol avant que l’on ne puisse réagir.
Cette balle recouverte leur permet d’entamer leur second drive consécutif dans une position idéale, à 30 yards de notre endzone.
Drive qu’ils concrétisent quelques minutes plus tard en inscrivant le premier touchdown de la rencontre sur une course de leur quarterback. Touchdown transformé à 2 points, 8-0.

10986941_10204530538437234_5232505874180583108_oOn est de retour en attaque en fin de premier quart-temps. On parvient à progresser au sol et à remonter jusqu’au milieu du terrain alors qu’on entame le deuxième quart-temps. Quelques jeux plus tard, les Narvals parviennent à dévier une passe de notre quarterback et à l’intercepter. Ils remontent la balle quelques yards plus hauts mais ne parviennent plus à progresser et finissent même par reculer de 15 yards sur une faute personnelle (facemask). C’est alors que leur quarterback tentent une passe longue qui traverse la moitié du terrain pour atterrir dans les bras d’un receveur démarqué le long de la ligne de touche et inscrit le deuxième touchdown Narval, une nouvelle fois transformé : 16-0.

Alors que notre attaque fait son retour sur le terrain, les visiteurs parviennent à limiter nos  progressions qui se voient réduites voir annihilées par des pénalités nous poussant au punt. Dans une position avantageuse, l’attaque Narval ne se fait pas attendre et produit un drive qui les mène à leur 3ème touchdown, non transformé cette fois : 22-00.
De nouveau à l’attaque, on complète plusieurs passes qui nous permettent de remonter rapidement le terrain mais le temps nous manque et l’arbitre siffle la mi-temps avant que l’on n’arrive à concrétiser notre drive.

La mi-temps ne change pas grand chose au match puisque le troisième quart-temps est là encore synonyme de progressions stoppées par des pénalités lourdes de conséquences nous empêchant toujours d’aller marquer un touchdown pourtant mérité.
Les Narvals quant à eux continuent sur leur lancée et parviennent à inscrire un autre touchdown transformé : 30-0.

Kick-off Narval qu’on remonte quelques yards plus haut marque le début d’un long drive nourri tant par la course que par la passe jusqu’à ce que sur une course extérieure, notre fullback, Cheyenne Plaire, s’effondre sous 3 joueurs adverses et reste au sol. L’équipe médicale débarque sur le terrain et s’occupe de notre joueur blessé alors que les joueurs des deux équipes observent la scène, un genou à terre. C’est quelques minutes plus tard que Cheyenne sort du terrain sur civière et est emmené à l’hôpital de La Rochelle pour une double fracture tibia-peroné.

11073529_10204530667960472_6546237819951611761_oLe match reprend son cours après ce coup dur mais le public est là pour encourager les joueurs qui essaient tant bien que mal de rester concentrés sur le match. Malheureusement, notre progression s’évanouit une nouvelle fois sous le coup de plusieurs pénalités nous faisant reculer jusqu’à une passe incomplète sur une quatrième tentative, changement de possession.

Affaiblis par des blessures nous privant de notre fullback, de notre left tackle (capitaine attaque), de notre safety et de notre nose tackle (tous deux capitaine de la défense), on concède un dernier touchdown non transformé amenant le score à 36-0.
Malgré un dernier drive dynamique qui nous porte à 5 yards de la endzone Narvals, le temps nous manque encore et l’arbitre principal siffle la fin du match sur le score difficile de 36 à 0.

Cette dure défaite ne change rien au classement actuel du championnat mais nous oblige cependant à tout miser sur nos prochains matches pour accéder aux playoffs.
On espère que la majorité de nos blessés seront d’attaque pour le 29 mars, date du match retour qui se jouera chez les Narvals, au Stade Jean François Simmonet, Rue de la Paix à Aytré.
On remercie évidemment tous nos bénévoles qui, comme lors de notre précédent match à domicile, ont répondu présent, que ce soit pour s’occuper de la buvette, pour prendre des photos ou pour arbitrer.

Tags : , , , , , , , , , , ,

Classés dans :,

Cet article a été écrit par Baptiste Pagin

Les commentaires sont fermés.